Autres Cryptos

COVID-19 déclenche une tempête de cybercriminalité

La semaine dernière, un homme politique américain bien connu a prévenu que la Balance de Facebook pourrait devenir une menace pour le dollar.

Aujourd’hui, le Congrès des États-Unis prévient que les crypto-monnaies sont utilisées pour la cybercriminalité. Tout semble parfaitement synchronisé pour nuire au monde Crypto, bien sûr.

Lors d’une réunion au Congrès américain sur les activités illégales, un membre démocrate du Congrès, Emanuel Cleaver, a déclaré qu’il y aurait un grand bond dans la criminalité en ligne en 2020, en particulier pendant la pandémie de Covid-19.

‘’ Nous constatons une augmentation de 70 % de la cybercriminalité quotidienne signalée par le FBI depuis le début de la pandémie.’’ 

Bien sûr, ce n’est pas mathématiquement surprenant, puisque le confinement en Europe aux États-Unis a augmenté les commandes en ligne de 81% ces derniers mois, ce qui a poussé les cybercriminels à créer des sites Faux Web.

Les nombreux piratages des téléconférences Zoom ont également été évoqués. Zoom est devenu si populaire que de nombreux profils enregistrés ont été vendus sur le dark web.

Diffamation et Atteinte à la Réputation

Le problème pour le monde Crypto est que la plupart de ces paiements aux cybercriminels sont toujours effectués en Crypto, ce qui réduit la réputation de l’industrie Crypto.

Tom Kellermann, chef de la stratégie de cybersécurité chez VMware, a déclaré qu’il y avait une augmentation de 230 % de la criminalité numérique entre janvier et mai 2020.

Ce phénomène est renforcé par une augmentation de 900 % des attaques par ransomware.

‘’ Les forums du dark web animés par des monnaies virtuelles anonymes ont créé un marché permettant aux criminels et au crime organisé d’atteindre un marché mondial. Nombre de ces systèmes de paiement et de crypto-monnaies offrent un anonymat réel ou relatif. Cela accroît la nécessité d’une plus grande réglementation des monnaies numériques. ‘’ a déclaré Tom Kellermann.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *