Ripple (XRP)

Pourquoi Ripple poursuit Youtube pour escroquerie sur les crypto ?

Ripple poursuit YouTube pour escroquerie à la crypto-monnaie

Selon la société, des escrocs sur YouTube se sont fait passer pour Ripple et son PDG, Brad Garlinghouse, pour inciter les spectateurs à envoyer des milliers de dollars en XRP, une crypto-monnaie dont Ripple est le champion.

Les escrocs promettent de renvoyer jusqu’à 5 millions de XRP, d’une valeur de près d’un million de dollars. Mais les victimes qui participent aux faux “giveaways” ne reçoivent jamais d’argent en retour, selon le dépôt.

Action en justice de Ripple contre Youtube

L’action en justice semble prête à soulever un nouveau défi autour de la section 230 controversée du Communications Decency Act, qui protège Google, Facebook et d’autres sociétés Internet de toute responsabilité pour le matériel que les utilisateurs publient sur leurs plateformes.

Pour chaque arnaque, cadeau ou fausse conspiration qui est démantelée, de nombreux autres apparaissent presque immédiatement”, a déclaré Ripple dans un billet de blog. “YouTube et d’autres grandes plateformes technologiques et de médias sociaux doivent être tenus responsables de ne pas avoir mis en place des processus suffisants pour lutter contre ces escroqueries.

Garlinghouse, a déclaré qu’il voulait que cette affaire soit un “appel à l’action” pour l’industrie des médias sociaux, arguant que la loi a été écrite “à une époque où nous ne comprenions pas comment ces plateformes peuvent être utilisées de manière abusive.

Il a déclaré avoir vu des usurpations d’identité similaires sur des plates-formes telles qu’Instagram, l’application de partage de photos de Facebook. Mais a ciblé YouTube dans le procès parce qu’elle était “la plus lente à réagir et la moins proactive.”

Youtube donne son opinion

Alex Joseph, porte-parole de YouTube, a déclaré que l’entreprise prend au sérieux les abus de la plateforme et agit “rapidement lorsque nous détectons des violations de nos politiques, comme des escroqueries ou des usurpations d’identité.”

La plainte déposée devant le tribunal fédéral du district nord de Californie indique que l’incapacité de YouTube à remédier à la “fraude généralisée et préjudiciable” a porté atteinte à la réputation de Ripple et de Garlinghouse.

Ripple a déclaré que des millions de personnes ont vu les escroqueries sur YouTube, qui a permis à la fraude de proliférer en ignorant ses demandes de retrait des vidéos et en continuant à vendre des publicités aux escrocs.

 

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *